Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

scandale

  • Celui par qui le scandale arrive

    Le procès de celui qu'on a appelé "le pornographe" s'est achevé avec une sentence somme toute légère. Pour rappel, il s'agit de ce journaliste qui a eu des relations sexuelles avec des femmes de villes marocaines-certaines à peine majeures- et ensuite publié des photos on ne peut plus compromettantes sur le net.

    Certes, le fait de dévoiler la vie intime de ces dames était en soi répugnant. Mais posons-nous la question suivante : comment expliquer que dans un pays si moralement prude, il aie pu séduire au moins une vingtaine de femmes, dont certaines mariées, et les faire venir dans sa chambre d'hôtel? Tout de même, le manège aurait dû mettre la puce à l'oreille des tenanciers, autres clients, etc etc...ou alors, l'explication est toute autre : ce genre de relations est courant.Jusqu'à preuve du contraire, les "victimes" étaient consentantes, soit contre paiement immédiat, soit contre promesse de mariage futur. Cela signifierait donc que la pratique est usuelle, et tolérée sinon admise tant qu'elle reste sous le manteau d'une pudibonderie publique qui cache mal sa véritable nature. Moi,sceptique quant à la vertu des religions? Allons donc...