Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

Rédaction - Page 18

  • Il y a des jours où....

    Il y a de ces jours où le pied gauche qui sort en premier du lit vous annonce la couleur de la journée. Ce sont ces journées pourries, celles qui vous font regretter de ne pas être un rocher au sommet de l'Himalaya, celles où on se dit que la plante en pot de votre vieille grand-mère ne mesure pas sa chance...et il y a des jours tous les jours.

  • Celui par qui le scandale arrive

    Le procès de celui qu'on a appelé "le pornographe" s'est achevé avec une sentence somme toute légère. Pour rappel, il s'agit de ce journaliste qui a eu des relations sexuelles avec des femmes de villes marocaines-certaines à peine majeures- et ensuite publié des photos on ne peut plus compromettantes sur le net.

    Certes, le fait de dévoiler la vie intime de ces dames était en soi répugnant. Mais posons-nous la question suivante : comment expliquer que dans un pays si moralement prude, il aie pu séduire au moins une vingtaine de femmes, dont certaines mariées, et les faire venir dans sa chambre d'hôtel? Tout de même, le manège aurait dû mettre la puce à l'oreille des tenanciers, autres clients, etc etc...ou alors, l'explication est toute autre : ce genre de relations est courant.Jusqu'à preuve du contraire, les "victimes" étaient consentantes, soit contre paiement immédiat, soit contre promesse de mariage futur. Cela signifierait donc que la pratique est usuelle, et tolérée sinon admise tant qu'elle reste sous le manteau d'une pudibonderie publique qui cache mal sa véritable nature. Moi,sceptique quant à la vertu des religions? Allons donc...

  • La vérité engloutie

    "Ici Vigi Pirate, Mass Media qui vous parle"....certains se souviendront avec nostalgie de ce dessin animé les Mondes Engloutis, à l'atmosphère onirique et burlesque avec Spartacus, Bob, Rebecca, Bic et Bac. Et surtout Mass Media, présentatrice radio déjantée des Pirates des Strates.

    Figure parodique de la radio s'il en est, elle représente les travers de la désinformation sciemment organisée qui vire rapidement à la propagande. Quand j'entends certaines énormités à la radio, je me dis que la satire n'est pas si éloignée de la vérité. Hier encore, sur la Première:"Un chômeur de 43 ans s'est immolé devant un bureau de chômage  en France. Il avait prévenu la veille  le bureau de son geste, mais ni la police ni les pompiers n'ont pu l'empêcher de commettre son acte (sic!)".

    J'ai du mal à croire que 2 ou 3 gaillards bien entraînés n'auraient pas pu éviter que cet homme s'asperge d'essence et n'allume un briquet. N'ont pas pu? N'ont pas pris la menace au sérieux et n'ont rien fait, oui. C'est log-bic.