Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

Rédaction - Page 11

  • La justice française et l'enfant-roi

    A Limoges, l'affaire de la fessée condamnée fait grand bruit. Pour rappel, un père a fessé son enfant -fesses nues- parce que celui-ci refusait de lui dire un mot depuis plusieurs jours.
    Sa mère, séparée de cet homme, a aussitôt saisi le tribunal, qui lui a donné raison, et outre les 500 euros d'amende, a en plus obligé le père à payer 150 euros à la mère pour préjudice moral.

    Où va-t-on??? Non seulement, cette plainte pue la basse vengeance féminine à plein nez, mais en plus la justice est assez stupide pour la suivre? Mais où va-t-on? Sans excuser la violence parentale quand elle est là, on atteint ici le comble du ridicule.

    Le pire, c'est que cette affaire fera jurisprudence....Ah, la statue qui orne les tribunaux a bien raison de se bander les yeux, tiens....

  • La famille Addams

     Il existe des familles où tout se passe calmement. J'en suis certain. il doit en exister, de ces familles àa mode Ingalls, où les plus gros drames sont la mort du poisson rouge, où la naissance d'un poussin suffit à rendre guillerette toute la maisonnée pendant 3 épisodes.

    Il existe aussi des familles où parents et enfant se déchirent, où l'impossibilité de communiquer devient tellement pesante qu'elle annihle toute énergie, où le simple fait de se voir crée des tensions explosives. Et le pire, c'est de se dire que ce n'est pas le manque d'amour qui en est la cause.

    Mal aimés, sans doute, mais aimés tout de même, les enfants de ces familles se construisent une vie faite d'embûches, et se forgent peu à peu une armure. Pour l'un ce sera la drogue, pour l'autre la marginalisation ou le refus..;et puis il y a ceux qui luttent en permanence pour ne pas perdre le peu de sanité mentale qui leur reste.

    A tous ceux-là, aux damnés de l'amour familial, à ceux pour qui la famille est autant une croix qu'un cadeau, j'envoie mes pensées....nous ne sommes pas seuls.

     

     

  • Echoes


    Il est parfois important de savoir que quelqu'un, quelque part, s'inquiète de soi.Que votre petite existence, perdue au sein de millions d'autres, a une valeur particulière.
    Quelqu'un qui se préoccupe de votre état, de vos humeurs.

    Ces personnes-là sont une trace que nous laissons autour de nous, une ride sur la surface, un écho dans le vide qui nous entoure.

    Savoir que cet écho existe est particulièrement réconfortant. L'ancre qu'il représente permet souvent de stabiliser un esprit qui aurait sinon une tendance notoire à partir à la dérive.

    A ceux et celles pour ma petite vie revêt une quelconque valeur, je dis merci.