Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

Perso - Page 2

  • Paradoxe

    Ca m'a toujours fait rire certains ignorants qui prétendent que leur religion est, je cite "la meilleure du monde" et qui ont la bouche remplie d'insultes à la première phrase.
    Ca joue les défenseurs de la vertu en hurlant dès qu'un téton surgit ou qu'une paire de fesses est apparente, mais le fait de protéger des ordures sous prétexte qu'ils sont de la même ethnie/ religion, de mentir, de voler,d'agresser pourvu que la cible ne soit pas de sa propre confession n'a pas l'air de les déranger le moins du monde.
    Cherchez l'erreur...

  • Un grand pouvoir implique une grande irresponsabilité

    Dernièrement, je me suis posé la question suivante : pourquoi un être humain,dès qu'il dispose d'un pouvoir aussi minime soit-il, a tendance à en abuser? Qu'est-ce qui pousse une personne à s'accrocher au pouvoir comme une sangsue sur une blessure, quitte à se corrompre totalement?
    Certains philosophes se sont déjà penchés sur la question, et des phrases célèbres sont restées gravées dans le marbre.
    Quelle est donc cette pulsion qui s'applique à chaque individu sans distinction et qui le pousse à dominer son prochain? Quand on analyse ce type de comportement, une hypothèse se fait jour : celle qui veut qu'en réalité cette pulsion obéit à un instinct primaire, qui est celui de perpétuation de l'espèce. Le pouvoir a de tout temps été synonyme de prééminence dans l'ordre des individus,ordre social essentiellement. Notre époque a remplacé la force physique par le pouvoir immatériel, et singulièrement le pouvoir monétaire réel (l'argent ou le possession) par la capacité et l'accès à l'information, qui est devenue la monnaie-étalon de notre temps.
    Qui possède l'information possède le pouvoir d'accroitre son pouvoir déjà existant, et donc d'être potentiellement en mesure de dominer les autres. Qui dit dominer dit également pouvoir de choisir sa vie, sa destinée, mais également le cadre dans lequel sa progéniture réelle ou imaginaire s'exercera, et partant pouvoir d'assurer sa descendance sur celle des autres.
    En fait, la volonté de pouvoir n'est qu'une extension de l'instinct de survie. Ce n'est qu'en conservant le pouvoir que l'humain pense s'assurer la perpétuation de sa personne, que ce soit au sens réel ou figuré.
    C'est bien entendu une stupidité, étant donné que le pouvoir est fluctuant au regard de l'Histoire, et que comme le dit le proverbe "on trouve toujours plus fort que soi".
    A cela, il faut se remémorer l'enseignement de Bouddah, qui nous rappelle que "Celui qui se domine lui-même est bien plus puissant que celui qui domine le monde".

  • Foi et raison

    Ceci est mon modeste hommage à des gens comme Kaoutar Ben Amri et d'autres. Nous ne partageons pas les mêmes convictions, mais nous cherchons chacun à outrepasser des réponses toutes faites, et n'hésitons pas à affronter la réalité des faits (aussi objective que nous puissions l'appréhender) même si elle n'est pas reluisante ou qu'elle bouscule ce que nous pensons comme acquis.
    Chaque être humain est né avec la capacité de se transcender, en cherchant ce qui le lie à son Moi supérieur. Quelle tristesse que la plupart n'en fassent aucun cas.
     

    Lire la suite