Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

International - Page 12

  • Invaincu

    Il n'y a pas si longtemps...

    Au coeur d'un continent à peine éloigné de 15 kilomètres, quelques minutes à vol d'oiseau. Des hommes à la peau noire pliaient sous le joug de lois qui n'avaient de légal que le nom.

    Des hommes à la peau blanche exploitaient à quelques milliers un pays peuplé de millions.

    Il n'y a pas si longtemps, un homme a été emprisonné, et a passé le tiers de sa vie derrière des barreaux pour revendiquer le droit le plus élémentaire: celui d'être traité en être humain.Cet homme s'est éteint hier. Dans l'obscurité qui recouvrait son pays, sa peau d'ébène a porté une lumière plus aveuglante que tous les soleils d'Afrique,un message de paix et de réconciliation. Dans la nuit noire,sa voix résonne encore. Invictus.

  • La justice française et l'enfant-roi

    A Limoges, l'affaire de la fessée condamnée fait grand bruit. Pour rappel, un père a fessé son enfant -fesses nues- parce que celui-ci refusait de lui dire un mot depuis plusieurs jours.
    Sa mère, séparée de cet homme, a aussitôt saisi le tribunal, qui lui a donné raison, et outre les 500 euros d'amende, a en plus obligé le père à payer 150 euros à la mère pour préjudice moral.

    Où va-t-on??? Non seulement, cette plainte pue la basse vengeance féminine à plein nez, mais en plus la justice est assez stupide pour la suivre? Mais où va-t-on? Sans excuser la violence parentale quand elle est là, on atteint ici le comble du ridicule.

    Le pire, c'est que cette affaire fera jurisprudence....Ah, la statue qui orne les tribunaux a bien raison de se bander les yeux, tiens....

  • Le retour du Spectre

    Les Etats-Unis apprécient les suites, séquelles et autres side-projects. Après la Guerre du Golfe version I et II, après l'invasion de l'Irak à la recherche d'armes de destruction de masse aussi factices que le cerveau de Georges Bush, après la pantalonnade lybienne qui s'est achevée dans un fiasco monumental, les ricains nous préparent un psychodrame explosif à Damas. Dans cette véritable poudrière où se mêlent des intérêts religieux, ethniques , politiques, mais aussi et surtout géostratégiques (le pays est crucial  de par sa position tampon)l'Oncle Sam veut encore une fois se poser en bon samaritain, et installer ses diktats au travers d'une guerre "nécessaire". Au besoin en créant ses causes de toutes pièces (cfr la polémique sur les attaques chimiques). Qui plus est, cela permettrait aux américains d'implanter une solide tête de pont en plein milieu du sac de noeuds du Moyen-orient, en profitant de la déstabilisation du régime actuel.

    Ils ont évité-involontairement sans doute - une troisième guerre mondiale avec le régime de Tripoli, ils vont peut-être réussir à la déclencher en venant s'enferrer dans la nasse syrienne. Et tant pis pour les dommages collatéraux...