Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

Culture - Page 2

  • La lâcheté de Facebook

    Cela fait maintenant plusieurs fois que mon compte est désactivé. Cela arrive, curieusement, à chaque fois que j'attaque ouvertement certaines pages, certains profils...qui font ouvertement l'apologie d'une certaine forme d'islam. Un islam dévoyé, qui ressemble plus au nazisme qu'à une religion qui se veut tolérante et prônant l'ouverture sur les autres.

    A chaque dénonciation, je reçois systématiquement la même réponse "Nous estimons que le profil/ la page/ la page ne va pas à l'encontre des standards de notre communauté". Ce qui en dit long sur la gangrène qui a déjà empoisonné ce site. Facebook, décidément, sent de plus le soufre et l'odeur nauséabonde d'un... bouc plus proche du Diable que du Ciel promis par ces mêmes faux prophètes.

  • Vu au Théatre : Ondine Démontée

    Relecture déjantée d'une pièce de Jean Giraudoux. Entre hommage, pastiche, trip sous acide et jeu de miroirs, la pièce ne laissera personne indifférent. On aime ou on déteste...

    Lire la suite

  • La culture à Mons? C'est capital!

    Mons Capitale Européenne 2015. Suite au succès retentissant (oserais-je dire fracassant? écroulant?) de l'oeuvre d'Arne Quinze, Mons a encore le culot de faire la publicité pour le non-événement Mons 2015. Entre les travaux à moitiés finis, de l'argent investi dans des monstruosités érigées à la gloire de son Capo di Tutti Capi de Bourgmestre (et en matière d'érection, le bonhomme est spécialiste, surtout pour les entretenir), la ville n'en finit plus de s'autocongratuler, dans une flagornerie ambiante qui donne la nausée. La RTBF bien entendu, pratique l'art consommé du léchage de bottes, en bon toutou fidèle...L'entrevue de ce matin à la radio avec Di Rupo valait son pesant d'or . A la question "Ne pensez-vous pas que Mons a vu trop grand?", l'ex-Premier scande très sérieusement "Mais pourquoi devrions-nous nous empêcher de voir grand? Non, il faut de l'audace, nous ne construisons pas pour 2015, nous construisons pour les dix, vingt à venir".
    Quand on voit, par exemple, le gouffre financier du Rayon de Soleil à Charleroi, et l'usage qui en a été fait ensuite- un squat splendide qui a coûté une fortune à l'époque en matériel médical ultramoderne ,on se dit que, comme "The passenger", rien ne tient debout en WalloMafia. Même si c'est construit par un flamand.