Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

Belgique - Page 27

  • Prendre le train en marche

    Ces derniers temps, le département communication de notre SNCB (Spoliation des Navetteurs par des Connards Bourrins) travaille en heures supplémentaires. Leur dernière trouvaille, vanter carrément les retards des trains. Oui,oui, vous avez bien lu. Dorénavant, le fait de ne pas arriver à l'heure à son travail/école/domicile n'est plus un inconvénient, c'est un luxe.

    Forcément, quand on pense que les dirigeants de cette Tour de Pise financière nous mènent depuis des années en bateau, et que le directeur actuel considère le passager-cochon payeur comme la cinquième roue du carrosse, on ne s'étonne pas que la politique actuelle de la SNCB ne s'enferre sur une voie de garage.

  • Cheminot, tu dors, ta grève va trop vite....

    Dernière péripétie de nos inénarrables pitreries chemins-de-fer-esques, un syndicat minoritaire de conducteurs de train paralyse la quasi-entièreté de la Wallonie ferroviaire pour le motif suivant (attention, ça casse des barreaux de chaise) : ils refusent l'utilisation systématique d'un test du sommeil sur les conducteurs. Ce test a pour but de détecter les éventuels troubles du sommeil afin d'éviter qu'un cheminot ne s'endorme en conduisant sa locomotive. En somme, il assure la sécurité aussi bien dudit conducteur mais également celle de ses passagers et de toute personne impliquée dans la circulation de trains.

    Rendez-vous compte : si on empêche les conducteurs de s'endormir au volant de leur machine, messieurs, mesdames, mais où va-t-on? Hein? Je vous le demande!! Bientôt, on empêchera aux militants syndicaux de boire, aux politiciens de mentir (cfr le cas Thielemans) et quoi d'autre encore? Mais où va-ton?

  • Dur comme fer...la suite

    Le suicide d'Alain Vigneron, s'il reste un fait tragique, ne doit pas occulter le vrai débat.

    Si Arcelor a pu agir comme il l'a fait, en bon capitaliste, c'est que les divers gouvernements lui en ont donné le pouvoir. C'est que les lois lui permettant de le faire sont passées sans tambour ni trompettes.
    Et les syndicats, dont les jacasseries pour sauver un outil obsolète paraitraient ridicules si elles n'entraînaient pas des conséquences irréversibles pour nombre de leurs militants encore assez stupides pour voter pour eux, ces syndicats donc, sont restés étrangement silencieux au moment des faits. Mais ça, évidemment, ils ne vont pas s'en vanter. Par contre, je suis prêt à parier que dans quelques jours, nous assisterons à une belle manifestation nationale d'ivrognes invétérés....pardon, de militants éclairés, à la mémoire de cet ouvrier. Qui doit se retourner dans sa tombe à l'heure qu'il est.