Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

Je déteste la Saint-Valentin

Si, si!! Franchement, je sature. Je n'en peux plus, de ce dégueulis de roses, de messages d'amour lancés à la face du public avide de sentiments par procuration. J'en ai marre de cette avalanche d'offres de week-end à deux, de restaurants à deux, de projets tous plus "romantiques" les uns que les autres.

https://www.facebook.com/l.php?u=https%3A%2F%2Fyoutu.be%2FI4swomULpLM%3Ft%3D7&h=wAQGiTeBv&s=1

 Comme si l'amour véritable se manifestait entre le lever et le coucher du soleil du 14 février.Comme si une date pouvait rattraper les oublis, les négligences de toute une année. Et surtout, l'équation "démonstration bruyante, visible et si possible publique x frais et prix exorbitant + effet de mode = amour supposé" en dit long sur la mentalité de la masse, et sur sa vision mercantile des sentiments. 

En y réfléchissant, au fond, est-ce si anormal? Est-ce si étonnant, de voir les gens estimer la véracité de leurs sentiments réciproques à la valeur marchande des cadeaux qu'ils se font? Pourquoi s'en étonner? Toute notre société a basé son échelle de valeurs sur le matérialisme. Nous sommes jugés à la mesure de notre consommation, sur la valeur financière de ce que nous dépensons. Pourquoi s'étonner que toute notre réalité soit également avalisée par les mêmes critères?

En ce qui me concerne, quand j'ai une Valentine, j'essaie de faire en sorte qu'elle le soit tous les jours. par de l'attention, de la tendresse, de petits gestes qui me deviennent naturels parce que je pense à elle.
Ca me coûte bien moins cher qu'une sortie en restaurant (où je ne suis pas certain d'être bien servi, surtout un soir d'affluence), mais surtout ça me rapporte bien plus en affection et amour sincère, parce que ma Valentine est forcément au-dessus de la masse. Sinon ce ne serait pas ma dulcinée, vous l'aviez compris. Ca prend juste du temps, un peu de réflexion, et l'envie de connaître vraiment l'autre personne.

Mais ça, de nos jours, c'est devenu une denrée particulièrement rare. Et donc ultra chère, si on garde les critères de base de l'offre et de la demande. Alors pourquoi vois-je si peu de gens se battre pour l'avoir?

 

Les commentaires sont fermés.