Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

Paris Novembre Noir 2015

Un petit rappel de certains faits s'impose, à l'heure où la plupart des médias se vautrent dans la commisération facile et la compassion affectée, la larme à l'oeil, alors que ces mêmes médias nous inondent de propagande prônant le "v ivre ensemble", la "solidarité", et autres concepts bancaux d'une démocratie arrivée en bout de course.

Souvenez-vous que :
-La Belgique a été forcée d'accueillir, comme, Imam de la Grande Mosquée de Belgique, un imam salafiste directement envoyé d'Arabie Sadouite et antisémite convaincu. Cet imam leur a été imposé contre la promesse de continuer à alimenter la pompe à pétrole. Après Charlie Hebdo, les services du Ministère des affaires étrangères ont évacué ce charmant monsieur en toute discrétion vers son pays d'origine.
-Lors des attentats du GIA, il y a plus de quinze ans, on a "découvert" que certaines associations servaient à financer les mouvements terroristes comme le Hamas ou le Hezbollah, et avaient pignon sur rue en plein coeur de Bruxelles, avec le soutien actif de Philippe Moureaux. L'affaire a été rapidement étouffée dans les médias, on n'en parlait déjà plus le lendemain.
-Que ce même Philippe Moureaux a attaqué la RTBF quand celle-ci a mené, caméra cachée, une enquête édifiante au sein de certaines mosquées, qui révélait un visage encore plus haineux et sordide d'une certaine partie des musulmans implantés en Europe.
- Que lors de l'élection du premier conseil musulman en Belgique, un tiers venait des milieux fondamentalistes et que le gouvernement belge a dû tout annuler en urgence et reconvoquer des élections?

- Que j'ai personnellement vu l'incurie et l'hypocrisie des réseaux sociaux quand je dénonçais des pages ou profils ouvertement extrémistes (Facebook en tête).
- Que Laurette Onckelinkx a fait passer une loi permettant d'allouer des sommes pour l'éducation d'enfants nés de parents déclarés belges, que ces enfants vivent ou non sur le territoire belge. On imagine d'ici le train de vie que ces gens s'offrent de retour dans leur patrie d'origine, puisque les papiers sont les 3/4 du temps invérifiables (backchiches, législations différentes...)
- Que beaucoup de mouvements paragouvernementaux dénoncent le fait que parmi les "réfugiés" actuels, une majorité n'EST PAS originaire de Syrie, mais qu'on retrouve pêle-mêle des Yougoslaves, Albanais, Pakistanais, pays pourtant n'étant pas répertoriés comme pays en guerre.

On ne peut pas reprocher à des bêtes dangereuses de se comporter comme telles. On ne discute pas avec un requin affamé. On l'exécute.
Mais on peut châtier les monstres qui les ont nourris. Réveillez-vous

Les commentaires sont fermés.