Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

Mort d'un pourri

La mort de Frédéric de Cléty n'a laissé personne indifférent. A commencer par les confrères qui, ô ironie, se retrouvent pour la plupart dans une certaine liste d'avocats spécialisés dans la défense des éléments les plus nauséabonds de nos justiciables. Liste que j'ai évoquée dans un précédent article.

 

Si la décence m'interdit de me prononcer sur l'aspect humain de son décès en ce qui concerne la personne, je ne peux que me réjouir de la disparition d'une "vermine", terme d'argot judiciaire qui définit des membres de l'ordre dont la clientèle se compose uniquement d'ordures à priori indéfendables: Nihoul, Adam Giza (l'assassin de Joe van Holsbeeck, souvenez-vous) et j'en passe.

Le fait que Didier de Quévy aie été l'un des premiers à réagir n'est nullement étonnant, lui qui figure en  excellent place sur cette liste d'avocaillons cupides et sans aucun sens moral...mais je fais là un pléonasme sans doute. Entre vautours, on se reconnait à l'odeur.

Alors oui, sa mort me fait plaisir. Quand une ordure disparait, c'est de la pollution en moins dans notre petit monde. Et c'est toujours ça de pris.

Les commentaires sont fermés.