Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

  • Mise à pied

    Pour Monsieur Mayeur, le piétonnier du centre-ville (voulu par qui? Mystère...) est un grand succès. Succès écologique,succès économique et de "bien-être". Ces assertions péremptoires, venues d'un parachuté qui, rappelons-le , n'a été été élu par personne, ne résistent pas à l'analyse objective des faits.

    1) Succès écologique : il est clair que le petit pentagone sera directement débarrassé des voitures. Des bus aussi, par la même occasion. Pourquoi s'arrêter en si bon chemin? Les Bus 63, 65 et 66 s'arrêtent dorénavant à la Gare Centrale, bonjour les marches sous la pluie pour rejoindre De Brouckère. Mais ça, évidemment, quand on est un édile se déplaçant en voiture avec chauffeur, on connait nettement moins bien. Sauf que les voitures qui s'y déplaçaient avant, elles n'ont pas disparu. Eh non...et où iront-elles, me direz-vous? Quelque chose me dit que la Petite Ceinture, déjà serrée au bord de l'asphyxie en heure de pointe, va être resserrée d'encore quelques crans au retour des grandes vacances....tiens, quelle curieuse coïncidence que ce projet soit mis en place juste au moment où la plupart des électeurs sont partis au soleil. Augmentation de voitures sur les rues périphériques, augmentation logique du temps de parcours, la réussite écologique devient d'un coup très relative. Sans compter la pollution physique et la saleté déjà dénoncée par de nombreux riverains et commerçants...pensez donct, le bourgmestre n'en a cure, il n'habite pas le quartier!!

     

    2)Succès économique : de quelle économie parle-t-on? A part quelques rares grandes enseignes qui survivent, le centre -ville est composé de night-shops et de commerce plus ou moins licites (si on exclut la Grand Place, bien entendu), ainsi que du commerce lucratif des prostituées de la Rue du Canal. Les autres avaient déjà bien du mal à se dépêtrer des loyers exorbitants, des travaux continuels, des changements de voirie insensés, c'est clair que maintenant, avec des camions incapables de livrer dans des conditions correctes, ils vont se porter nettement mieux qu'avant.

    3) Succès de bien-être...c'est sans doute l'argument le plus risible. Encore une fois, le centre de Bruxelles révèle son vrai visage une fois les heures de bureau terminées. Ce qui correspond, pour la fermeture des parachutes cités plus haut, à 15H30. A partir de ce moment, les sdf, les drogués, la petite vermine urbaine prend possession du piétonnier encore plus qu'elle ne le faisait déjà par le passé, y laissant au petit matin les traces nauséabondes de leur passage : canettes jetées au sol, déchets divers, seringues, préservatifs et j'en passe...mais une fois de plus,comment ce cher Monsieur Mayeur pourrait s'en rendre compte, lui qui n'est pas riverain?

    En somme, ce désir mégalomane d'un vautour rouge révèle encore, si besoin était, à quel point le PS se préoccupe peu de ses électeurs ou des concitoyens en général. Peu importe les effets secondaires d'une décision, tant qu'on n'y est pas directement confronté. Comme le dit un proverbe corse "Ne fais pas tes besoins là où tu dors". Exemple que le PS applique à la lettre : on dort à Lasne, et on transforme le boulevard Anspach en décharge.

  • La lâcheté de Facebook

    Cela fait maintenant plusieurs fois que mon compte est désactivé. Cela arrive, curieusement, à chaque fois que j'attaque ouvertement certaines pages, certains profils...qui font ouvertement l'apologie d'une certaine forme d'islam. Un islam dévoyé, qui ressemble plus au nazisme qu'à une religion qui se veut tolérante et prônant l'ouverture sur les autres.

    A chaque dénonciation, je reçois systématiquement la même réponse "Nous estimons que le profil/ la page/ la page ne va pas à l'encontre des standards de notre communauté". Ce qui en dit long sur la gangrène qui a déjà empoisonné ce site. Facebook, décidément, sent de plus le soufre et l'odeur nauséabonde d'un... bouc plus proche du Diable que du Ciel promis par ces mêmes faux prophètes.