Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

La NVA raciste? Mais nooooon.....

Les récentes déclarations de Mr Vrancken ont déclenché un tollé sans précédent au sein de l'hémicycle. On ne s'étonnera pas de retrouver, parmi ces pourfendeurs de racisme primaire, des maghrébophiles notoires, comme Onckelinx ou Delpérée. Pouvait-il en être autrement? La première a du sang arabe dans les veines et est l'ex-épouse d'un personnage "du soleil" bien connu de la justice. Le second est président du Centre de l'égalité des Chances, dont j'ai déjà démontré la collaboration poussée avec la population en question.

Pourquoi s'en étonner? Après tout, le peuple a voté pour un parti dont les vues n'ont jamais été dissimulées, au contraire de cette mafia rouge puante. Oui, la NVA a toujours été xénophobe. Oui, la NVA a toujours prôné des positions radicales en matière de gestion d'immigration. Dès lors, pourquoi s'étonner des propos d'un Vrancken qui ne fait que reproduire la réthorique de son parti politique? On en était déjà conscients avant, non?

Le plus amusant est de voir que la plupart des arguments réfutant la phrase de Vrancken "L'immigration maghrébine n'a rien apporté à notre pays", sont issus de l'immigration d'origine. Autrement dit, les avantages que cette immigration a apportés sont bien réels, contrairement à ce que prétend ce membre de la NVA. Mais c'était celle de la première génération.

A l'époque, le travail était abondant, et effectivement les premiers arrivants ont collaboré à l'effort de reconstruction. Oui, les premiers arrivés ont souvent travaillé dur, dans des conditions difficiles.

Les temps changent. Les conditions aussi. Le travail s'est raréfié, et la troisième génération n'a plus le peu de valeurs qu'avait la première. les enfants nés ici n'ont rien retenu d'un islam de tolérance ni de l'engagement de leurs parents. Pourtant, ils se revendiquent d'une culture à laquelle ils sont totalement étrangers (un comble!) et d'une religion qu'ils avalent en braves moutons qu'on égorge ensuite (une spécialité chez eux). La plupart ne comprend strictement rien à l'islam véritable, ni à la culture d'accueil de l'orient. Nous vivons en 2013, et les maghrébins que nous côtoyons sont ceux de 2013, plus ceux de 1950.

Inutile dès lors de nous rabâcher une vérité devenue obsolète.On constate, une fois de plus, que comme pour la vision qu'ils ont de leur religion, en matière de vue politique, certains maghrébins et leurs défenseurs sont complètement attardés.

Les commentaires sont fermés.