Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

  • Up the Irons 3

     

    Les souvenirs s'effacent, mais quelques images fortes restent :

    • Un Pretty Maids vieux briscard, chant impeccable au service d'un heavy allemand convenu.
    • Un Hellyeah en demi-teinte, la faute aux discours parfois abscons et l'accent texan à couper au couteau de Chad, sans compter le nombre invraisemblable de "fuck" prononcés à la minute.
    • Ghost envoûtant, sous chapiteau, tout en lumières verdâtres et théâtral au possible
    • In Flames assez mou, axé surtout sur les derniers morceaux
    • Moonspell conquérant, avec un final mystique et onirique sur le pachydermique "Full Moon Madness".
    • Wynterfilleth pour commencer, entre doom occulte, black atmosphérique..;de quoi entrouvrir les paupières sous un soleil de plomb (même à l'abri dans le chapiteau, on le sent peser sur nos carcasses)
    • Epica mollasson...décidément, le MF (comprendre Metal Female ou Merde Flottante, au choix), pas ma tasse de thé
    • Stone Sour, précédé d'un Parkway Drive énervant (Purée, mais qu'on gaze tous ces djeunz' à mèche, bordel...) est une bonne surprise, mais prévisible. Les Ricains, quoi qu'ils fassent, ça sonne un peu toujours trop "propre"....
    • Clutch...je serai toujours surpris de voir l'engouement qu'on porte à ce groupe...voix pourrie et poussive, rythmique binaire d'un simplisme ahurissant, batterie à la ramasse..mais quelle merde!!!
    • Iron Maiden en grande forme, malgré un son capricieux,et quelques petits soucis vocaux (tout relatifs hein...à 56 balais, Air Red Siren chante encore comme bien des jeunes rêveraient de pouvoir le faire)
    • Testament en coup de vent, toujours aussi efficace.

    Une édition bourrée jusqu'à la gueule, des surprises, des nuits froides, trempé au soleil...le rock'n roll en somme.

  • Belle entrée en Liedts....

    Tenter les voleurs? Mais monsieur, à Schaerbeek, c'est un art de vivre...

    Lire la suite

  • Tire ton plan

    Quand on est nouveau, dans quelque environnement que ce soit, c'est toujours agréable de pouvoir fureter. Que ce soit un métier, ou un club, c'est un plaisir que de pouvoir trouver ses marques à son aise, sans être perpétuellement encadré, dirigé, cloisonné.
    Oui mais...un bébé qui apprend à marcher a besoin d'un support. Une personne avec la jambe dans le plâtre a besoin d'une béquille. La liberté dont on jouit doit nécessairement s'accompagner d'une réponse, d'un conseil quand on en a besoin. Parce qu'on ne sait jamais tout dès le départ. Parce que ce qu'on attend de nous, on doit nous fournir les bases pour y parvenir.
    Comment espérer d'un apprenti maçon qu'il vous reconstruise un proche, si vous ne lui montrez même pas comment faire du ciment?

    C'est encore pire quand vous êtes exigeant envers vous-même, que vous avez du mal à tolérer l'échec. Pire encore, quand ce qu'on vous reproche est principalement dû à ce manque d'informations.

    Là, dans ces moments, la frustration grandissante exige un contrôle de soi intense, et il suffit souvent d'une petite étincelle pour mettre le feu aux poudres....