Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

Film : Cloud Atlas

Le dernier film des frères Wachowski est ardu. C'est un euphémisme de le dire.

Construit comme un puzzle s'étalant sur près de 500 ans, de la fin du 18ème siècle à une Terre ravagée par un cataclysme nucléaire, en passant par les années 70, un futur ultra technologique ou règne la génocratie...Cloud Atlas suit les histoires de six personnages principaux, dont chaque époque possède une version. Tantôt bonne,tantôt maléfique, l'incarnation mouvante des personnages et les passages continuels entre les époques rendent le film assez incompréhensible durant une bonne moitié, d'autant que les repères temporels ne sont donnés qu'une seule fois au début du film.Ce n'est que vers la deuxième moitié que les pièces s'assemblent peu à peu que le spectateur voit se dessiner une trame générale qui ordonne et explique les conséquences des actes de chacun.

La force de l'oeuvre vient du fait que chaque "histoire" a des répercussions sur les époques suivantes, et que l'interaction des personnages se fait non en temps réel, mais à des années, voire des siècles de distance. Le film est visuellement splendide- mention spéciale au directeur de la photographie, les effets de lumières sont tout bonnement impressionnants.Il est de plus porté par un casting de choix (on y voit même à deux reprises un certain Hugo Weaving, qui doit rappeler des souvenirs aux fans de Matrix), les 2h45 du film sont pleinement justifiées par l'ampleur du scénario. Si certaines parties sont plus faibles (la quête de la journaliste sur le réacteur ne m'a pas convaincu), Cloud Atlas est traversé par un souffle épique comme je n'en avais plus ressenti depuis, au hasard... Matrix, une fois encore.

Les commentaires sont fermés.