Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

The Other Guys


Voic l'un des films les plus barrés que j'aie vus, à classer quelque part entre The Big Lebowski pour le côté déjanté assumé et l'Arme fatale sous acide.

On a tous rêvé d'incarner le duo de flics parfaits, ceux qui sont sans cesse sous les projecteurs...par contre,personne ou presque n'a envie d'être dans la peau des "autres". Ceux de l'ombre, les gratte-papier qu'on oublie sitôt passés devant. Tenez-vous bien, l'heure de la revanche a sonné.

Mark Whalberg (excellent à contre-emploi) et le toujours génial Will Ferrel incarnent deux flics à priori franchement ratés, embringués malgré eux dans un complot financier colossal. De gaffes en crashs, de coups de gueule en courses-poursuites aussi débiles que jubilatoires, on assiste médusé à une avalanche de situation plus loufoques les unes que les autres.Une parodie sauvage et corrosive des buddy-movies, à voir absolument en Vo et non-censurée. L'humour volontairement trash mais toujours imaginatif fait mouche, et on risque de finir écroulé de rire en bas du fauteuil en suivant les inénarrables péripéties de ce duo improbable, d'un côté le flic teigneux et sale roquet, de l'autre le mou du genou qui cache un passé trouble -et accessoirement une bombe sexuelle comme épouse.Rien que la scène d'ouverture vaut à elle seule le coup d'oeil,avec une cascade ahurissante...ainsi que la manière la plus imaginative de se débarasser d'un hélicoptère à la fin du film.

Tout ou presque est détourné et traité avec ironie. The Rock et Samuel Jackson s'écrasent lamentablement au bout d'un quart d'heure, Michael Keaton est positivement hilarant en chef de police avec un "boulot à côté", Will Ferrel au sommet de son art en drageur malgré lui et Mark Whalberg surprenant, qui détourne avec malice ses personnages de flics habituels pour tourner en ridicule les clichés inhérents au film policier.

Je conseille de visionner le générique jusqu'à la fin...après le franc rire gras, quelques minutes de lucidité ne font pas de mal.

Les commentaires sont fermés.