Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

Everybody's got to learn sometimes

je viens de regarder "Eternal Sunshine of the spotless mind". Et je ne peux m'empêcher de ressentir une certaine mélancolie teintée d'une forme d'espoir.

Mélancolie quand je constate l'acharnement que met l'être humain à poursuivre ce qui ne cesse de lui échapper. Un but aussi essentiel et pourtant qui semble impossible à atteindre, aussi nécessaire que l'oxygène qui compose les 21% de notre atmosphère sans lequel nous ne pourrions vivre.

L'espoir que les sentiments humains, cette particularité si étrange de notre espèce, transcendent tous les obstacles. Des barrière que nous créons nous-mêmes, la plupart dun temps.Et qui sont infranchissables parce que notre peur est plus forte que nos efforts pour vivre heureux. Elle est là, notre damnation. Cette envie insurmontable d'être heureux,d'aimer et d'être aimé vient inlassablement buter sur la forteresse invisible de notre tendance à l'auto-destruction, quitte à faire s'auto-accomplir nos prophéties de malheur. Sommes-nous tous pareils?

Les commentaires sont fermés.